Rechercher une conférence

Les conférences du congrès

ADF 2019

Peut-on régénérer le parodonte et recouvrir les récessions ? - GLISE Jean-Marc



Pour regarder la conférence ou l'ajouter à votre pack :
Identifiez-vous

Séance B24 : Le traitement des récessions gingivales (autour des dents et des implants) : pourquoi ? quand ? comment ?

Les récessions gingivales sont considérées comme des pertes du système d'attache. 

A ce titre, les techniques actuelles de régénération parodontale ayant pour but la reconstruction du système parodontal dans son ensemble, sont indiquées pour leur traitement. En effet, depuis maintenant plus de 10 ans de nombreux auteurs ont montré l'efficacité de l'utilisation des protéines amélaires dans le traitement des récessions gingivales. 

Quelques travaux comparatifs entre les techniques " gold standard " comme l'utilisation des greffons conjonctifs et les techniques utilisant les gels de protéines amélaires montrent des résultats semblables en terme de recouvrement, laissant tout de même un avantage au conjonctif, quant à l'augmentation d'épaisseur de tissu kératinisé. La preuve histologique a montré la supériorité de la régénération parodontale dans l'utilisation des protéines amélaires face au conjonctif. 

Cependant, il est aujourd'hui plus courant d'utiliser une technique chirurgicale faisant appel au greffe de conjonctif pour recouvrir des récessions gingivales de type RT1 ou RT2 ou de classe 1,2 voire 3 de Miller pour des raisons économiques. 

L'intérêt à utiliser les proteines amélaires dans les techniques de recouvrement se situe dans le traitement simultané d'une lésion intra osseuse et d'une récession gingivale de typa défavorable RT3 ou Classe 3 voir 4 de Miller. 

Les approches chirurgicales minimalement invasives avec utilisation de protéines amélaires sont aujourd'hui de plus en plus utilisées pour gérer les défauts intra-osseux . Ces techniques associées aux techniques de conjonctif peuvent apporter une solution au traitement des récessions gingivales consécutives au parodontite.

 

Chambrone L,Pannuti CM, Chambrone LA. Evidence-based periodontal plastic surgery. II. An individual data meta-analysis for evaluating factors in achieving complete root coverage. J Periodontol 2012;83:477-496.

Koop  R, Merheb J, Quirynen M.  Periodontal regeneration with Enamel Matrix Derivative

(EMD) in reconstructive therapy. A systematic review.  J Periodontol 2012;83:707-720 

Cairo F, Nieri M, Pagliaro U. Efficacy of periodontal plastic surgery procedures in the treatment of localized facial gingival recessions. A systematic review.   J Clin Periodontol. 2014;41 Suppl 15:S44-62. 

Graziani F, Gennai S, Roldan S, Discepoli N, Buti J, Madianos P, Herrera D Efficacy of periodontal plastic procedures in the treatment of multiple gingival recessions

J Clin Periodontol. 2014;41 Suppl 15:S63-76. 

McGuire MK, Scheyer ET, Schupbach P.  A prospective case controlled study evaluating the use of enamel matrix derivative on human buccal recession defects : A human histologic examination. J Periodontol 2016 ;87 :645-653.

Mentions légales | Charte de confidentialité | Contactez-nous