Rechercher une conférence

Les conférences du congrès ADF

Gestion de la douleur post-traitement endodontique - Jean-Pierre Siquet



Pour regarder la conférence ou l'ajouter à votre pack :
Identifiez-vous

Séance B15 : Douleurs en Endodontie : les identifier, les prendre en charge

Les traitements endodontiques sont parfois  suivis d’une douleur modérée (ou de l’aggravation de la douleur pré-traitement) liée à la réaction inflammatoire réparatrice faisant suite au traitement.   Cette douleur ne dure que quelques jours.   Elle répond bien aux antalgiques et anti-inflammatoires.

La douleur étant une expérience psycho-sensorielle,  il est toujours préférable que le praticien explique au patient à la fin du soin « qu’il est possible et normal qu’une douleur d’intensité modérée et ne durant quelques jours  fasse suite au soin.   Dans ce cas un antidouleur est indiqué ».   Le patient peut ainsi gérer la situation sereinement.

Plus rarement,  la douleur post-traitement est  intense et ne répond pas aux antalgiques.  Elle est parfois accompagnée d’une tuméfaction.   Ce tableau clinique pousse le patient à consulter.    Il s’agit d’un flare-up qui peut être d’origine inflammatoire ou infectieuse.

Le flare-up d’origine inflammatoire peut-être causé par  la propulsion de produits bactériens au-delà du foramen apical, une sur-instrumentation ou une mauvaise utilisation des solutions d’irrigation et médications endodontiques.   Lorsqu’il  survient en inter séance,  la dent doit être rouverte pour tenter d’obtenir un drainage.   Lorsqu’il survient alors que les canaux sont obturés,  une prescription antiinflammatoire et antalgique puissante est généralement instaurée.

Le flare-up d’origine infectieuse fait suite à un traitement endodontique n’ayant pas réussi à gérer l’infection.  Dans ce cas,  il faudra ré-intervenir pour parfaire le nettoyage et la désinfection canalaire et prescrire un antalgique.   Les antibiotiques ne sont pas indiqués sauf dans les rares cas où l’état général du patient le nécessite (fièvre et asthénie e.a.).
Une attitude empathique du chirurgien-dentiste fait toujours partie intégrante de la prise en charge des douleurs post-traitement.

Smith EA, Marshall JG, Selph SS, Barker DR, Sedgley CM (2017) Nonsteroidal anti-inflammatory drugs for managing postoperative endodontic pain in patients who present with preoperative pain : a systematic review and meta-analysis.  Journal of Endodontics  43, 7-15.

Bronnec F, Descroix V, Boucher Y (2011) Prévention et traitement de la douleur postopératoire en endodontie.  Réalités Cliniques 22, 345-357.

Mentions légales | Contactez-nous