Rechercher une conférence

Les conférences du congrès ADF

Réhabilitations prothétiques : les clés du succès - Armand Serge



Pour regarder la conférence ou l'ajouter à votre pack :
Identifiez-vous

Séance - D87 : Reculer l'échéance implantaire grâce à la parodontologie et la prothèse

Nous assistons depuis plusieurs années à la « titanisation » des traitements prothétiques ne prenant pas en compte la notion de gradient thérapeutique basée sur le principe de conservation des dents naturelles le plus longtemps possible.Les parodontopathies,les récessions, les malpositions ne peuvent constituer des indications systématiques d’extraction .
Sur le secteur antérieur notamment les traitements prothétiques sur implants sont souvent moins satisfaisants que sur dents naturelles
Les prothèses fixées sur le secteur antérieur doivent répondre à un triple objectif :
-un impératif fonctionnel
-un impératif d’intégration biologique
-un impératif de résultat esthétique basé sur la topographie des tissus mous et notamment la présence des papilles.

Existe-t-il des solutions thérapeutiques permettant de répondre à ce triple challenge ?
En fait le résultat recherché ne peut s'appuyer sur une méthodologie unique mais sur un choix thérapeutique spécifique de chaque cas clinique à traiter.
Dent ou implant ? La bonne prise de décision est le résultat de la prise en compte d’un certain nombre de paramètres et notamment l’espace biologique et les profils d’émergence qui sont différents sur les dents naturelles et sur les implants.
Le programme de cette séance s’attachera à présenter tous les critères décisionnels et les différents protocoles permettant de faire le bon choix en conservant les dents pour obtenir les quatre objectifs essentiels des traitements prothétiques du secteur antérieur à savoir :
-présence de gencive kértatinisée
-alignement des collets
-conservation des convexités alvéolaires
-présence des papilles.

Mentions légales | Contactez-nous