Rechercher une conférence

Les conférences du congrès ADF

La prévention des caries : il n'y a pas que les fluorures - Manton David



Pour regarder la conférence ou l'ajouter à votre pack :
Identifiez-vous

Séance - D108 : Toutes les clés pour préserver ou restaurer la dent de 6 ans

Malgré cela, la majorité de la population souffre de lésions carieuses. Le processus carieux présente une alternance de périodes de pertes et de périodes de gains de minéraux, et les taches blanches de l'émail apparaissent lorsqu'un déséquilibre favorisant la déminéralisation se produit. La reminéralisation de l'émail et de la dentine sous-jacente est possible tant que l'émail conserve une couche superficielle.
Après leur éruption, les dents baignent dans la salive, qui joue un rôle dans la promotion de la reminéralisation et la prévention de la déminéralisation, la lubrification, la digestion, le goût et la formation du bol alimentaire. La salive possède également des fonctions antimicrobiennes. Une salive saine est sursaturée en ions et fournit donc aux dents un environnement propice à la reminéralisation.
La reminéralisation de l'émail et de la dentine nécessite la présence d'ions calcium et phosphates biodisponibles. Ceux-ci sont fournis naturellement par la salive sous forme d'ions libres et d'ions stabilisés par des protéines. Le fluor reste le traitement de référence et le produit de premier choix pour la prévention des caries dentaires. Il présente cependant des limites en termes de reminéralisation. L'un des produits professionnels de prévention les plus efficaces est le vernis fluoré, qui permet des applications ciblées de fluor très concentré sur des zones à risque élevé de caries. Ce vernis est composé de plusieurs éléments, notamment d'un mélange d'alcool et de colophane ou de résine, d'un arôme et, souvent, de fluorure de sodium (5%, 22 600 ppm F) qui durcit rapidement au contact de la salive. Il existe une relation dose/fréquence pour les vernis fluorés appliqués une fois par an comparés à ceux appliqués deux fois par an, l'augmentation des applications – jusqu'à quatre fois par an – entraînant une diminution du risque carieux.
Il est important de noter que le volume possible de reminéralisation avec ou sans fluor est limité par la quantité intrinsèque de Ca2+ et de PO43- disponible dans la salive, à moins qu'une source extrinsèque ne soit introduite dans l'environnement buccal par le praticien ou le patient.
Une augmentation des concentrations de calcium permettrait à cet ion de se lier au fluor et de le retenir. Par conséquent, l'addition de calcium et de phosphate biodisponibles dans la cavité buccale, et plus particulièrement dans le biofilm, peut réduire significativement la déminéralisation de l'émail et en accroitre la reminéralisation. La limitation principale de l'apport de calcium dans l'environnement buccal est la faible solubilité de la plupart des sels de calcium. En d'autres termes, le calcium ionique forme facilement des composés dans la bouche, limitant ainsi sa biodisponibilité.
Le phosphopeptide de caseine-phosphate de calcium amorphe (CPP-ACP) est un peptide stabilisant naturel de Ca2+ et de PO43- dérivé du lait, dont l'activité anticariogène a été observée lors d'expériences in vitro, d'expériences in situ et in vivo chez l'animal et chez l'homme, et lors d'essais randomisés contrôlés. Ces complexes de CPP-ACP se lient au biofilm et constituent un environnement saturé en Ca2+ et PO43- à la surface de la dent, inhibant la déminéralisation et favorable à la reminéralisation. Les CPP adhèrent également à la paroi cellulaire de Streptococcus mutans avec une force deux fois supérieure à la liaison établie avec le calcium, fournissant ainsi une source de calcium et de phosphate dans le fluide du biofilm tout en ralentissant la diffusion du calcium et sa perte subséquente. Le CPP-ACP permet également de réduire significativement l'adhésion de S. mutans et de S. sobrinus dans le biofilm et sur l'hydroxyapatite.
Lorsque le CPP-ACP est administré simultanément à du fluor (CPP-ACFP), l'effet du fluor sur la reminéralisation de l'émail est significativement accru, la reminéralisation s'étendant dans les profondeurs de la tache blanche.
De nombreux autres produits dentaires enrichis en calcium et en phosphate sont maintenant disponibles dans le commerce mais il existe très peu de preuves fiables pour étayer leur efficacité en matière de reminéralisation.

Bibliographie
Cochrane NJ, Reynolds EC. Calcium Phosphopeptides — Mechanisms of Action and Evidence for Clinical Efficacy. Advances in Dental Research. 2012; 24:41-47.

Frencken JE, Peters MC, Manton DJ, Leal SC, Gordan VV, Eden E. Minimal Intervention dentistry for managing dental caries – a review. International Dental Journal 2012; 62: 223–243.

Weintraub JA, Ramos-Gomez F, Jue B, Shain S, Hoover CI, Featherstone JDB, et al. Fluoride Varnish Efficacy in Preventing Early Childhood Caries. Journal of Dental Research. 2006; 85:172-176.

Mentions légales | Contactez-nous